phototèque
L'accueil
Actualités
Visite, découverte
Sécurité, réglementation
Marche, randonnée
Patrimoine naturel
Patrimoine culturel
Bonus  
Bonus
La gestion
Présentation générale
Organisation
Budget  
Budget
Recrutement
Partenaires
Publicité des marchés
La connaissance
Recherche scientifique
Documentation




Contact
Le journal du parc
Le Conservatoire botanique
Sanctuaire Pelagos




Les forts
Fort de l'Estissac
Construit sous Richelieu en 1635, ce fort a été édifié pour faire face à la menace espagnole qui régnait alors sur les côtes provençales. Les Anglais détruiront la moitié de la tour au moment de leur départ en 1793 à l'issue du siège de Toulon. Celle-ci sera reconstruite et agrandie sous l'Empire et un corps d'habitation à base rectangulaire y sera accolé. Le fort abrite aujourd'hui une exposition ouverte pendant la saison estivale.

Accès
Par la route des Forts - 15 mn du village.

Ouvert au public pendant la saison estivale.

Le Parc y présente une exposition.


Fort de l'Eminence
Situé à 140 m d'altitude, c'est sur lui que repose la défense de l'île à la fin du XIXème siècle.

Il se distingue des autres forts de Port-Cros par son architecture enterrée, rendue nécessaire par la performance grandissante des canons d'artillerie de marine. Il remplace un fort construit sous Richelieu, détruit par les anglais en 1793. La construction du nouvel ouvrage commence alors, interrompue avec la chute de l'Empire en 1814. Il faudra attendre 1876 pour voir les travaux terminés. Lors du débarquement en Provence, les bombardements alliés d'Août 44 ont laissé des stigmates bien visibles sur le rempart Ouest. Aujourd'hui, ce fort est géré et animé par la Ligue de l'Enseignement-FOL du Var qui y accueille des séjours scolaires éducatifs, centres de loisirs, associations.

Accès
Par la route des Forts - 20 à 30 mn du village.

Fermé au public.



Fort du Moulin
Situé à 27 m d'altitude, le fort du Moulin surplombe le village de Port-Cros. Basées sur d'anciennes fortifications romaines, les premières tours ont été édifiées sous François Ier (1531) pour protéger l'île des incursions sarrazines. Le fort fût ensuite rebâti sous Louis XIII par Philippe de Gondis, marquis des Iles d'Or.

Durant l'hiver 1634-1635, il fût remanié pour améliorer la défense des îles contre les Espagnols, puis en grande partie reconstruit, après la destruction du bâtiment principal et du front nord-ouest de l'enceinte, par les Anglais en 1743 puis en 1793. La partie Est a été édifiée en 1863, prolongeant les anciens remparts Ouest et Nord et la tour qui ont été conservés.

Accès
5mn du village.

En partie concédée à un particulier. Fermé au public.


Fort de Port-Man
Une tour ronde devait exister à Port-Man avant la construction du fort sous Richelieu (1633-1637). Il fût ensuite agrandi au XVIIIème siècle, puis remanié au XIXème. C'est le fort le plus éloigné du port. Il se dresse sur l'extrême pointe Est de l'île, où il contrôlait la passe et l'accès à la rade.

Accès
1h30 de marche par l'intérieur, 2h30 par la côte.

Fermé au public.