Roitelet huppé

Sites :

  • Autre
  • Porquerolles

Thème :

  • Oiseaux (Faune)

Type :

  • Sur la terre

Le roitelet huppé est un des plus petits passereaux d’Europe, petit mais hyperactif.

Le roitelet huppé (Regulus regulus) offre un plumage sur le dos vert-olive. Ses ailes larges et arrondies présentent 2 bandes alaires blanches. Les parties inférieures sont blanc chamoisé. La calotte est orange chez le mâle et jaune chez la femelle, bordées de noir chez les 2 sexes. Son bec est noir, fin et pointu. Ses pattes et ses doigts sont brun clair.Le roitelet huppé se reproduit dans les forêts de conifères et mixtes, dans les jardins… Il se nourrit dans le feuillage et sonde les crevasses de l’écorce, recherchant les insectes. Pendant l’hiver, il se nourrit de graines et d’insectes trouvés au sol. Il se suspend souvent la tête en bas ou volète pour attraper des insectes ou des feuilles. On l’observe régulièrement en petits groupes.Le nid est en forme de hamac suspendu avec de la mousse et des lichens liés par des fils de cocons d’insectes ou de toiles d’araignées : c’est un réservoir thermique grâce aux plumes et crins qui le tapissent. Il est surtout construit par le mâle. La femelle dépose 9 à 12 œufs, à raison d’un par jour. L’incubation dure environ 16 jours. Les jeunes quittent le nid vers le 17ème jour. Il peut y avoir 2 couvées par an au printemps. Elle peut pondre la seconde avant même que la première ai quittée le nid.Il est très vulnérable pendant les hivers difficiles et de nombreux oiseaux meurent si le froid dure trop longtemps.