Rat noir

Sites :

  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Mammifères (Faune)

Type :

  • Sur la terre

Le rat noir est une espèce introduite originaire d’Asie qui s’est étendue à l’ensemble du monde par l'intermédiaire des navigateurs puis de la Marine Marchande.

Le pelage du rat noir (Rattus rattus) est gris sombre à noisette, le dessous du corps est plus clair. L’animal atteint généralement 15 à 20cm, sans compter une longue queue de 20cm ! Animal plutôt nocturne et arboricole, le rat noir est indépendant de l’homme en zone méditerranéenne. Il se nourrit essentiellement de cônes de pin qu'il grignote entièrement. Peu visible le jour, on peut par contre déceler facilement sa présence par les restes de ses agapes éparpillés au pied des pins.Dans de bonnes conditions, il peut se reproduire toute l’année. Les rates peuvent avoir 3 à 6 portées par an (chacune comptant jusqu’à 10 ratons….)Sur les îles, la présence très marquée du rat noir pose de nombreux problèmes : la prédation des rats est très préoccupante, particulièrement dans le cas des oiseaux marins, et notamment des puffins. En effet, même si cette prédation reste marginale, les fortes densités de rats rencontrés (3 à 15 rats/ha) peuvent conduire à un échec presque complet de la reproduction de ces oiseaux. La disparition d’une autre espèce d’oiseau marin, l’océanite tempête, leur serait d’ailleurs imputée.Il possède également un rôle dans la dissémination d’espèces végétales introduites et envahissantes (comme la griffe de sorcière) : en consommant leurs fruits, la rat noir participe à la dissémination des graines et favorise leur germination. De plus, il constitue une gêne importante pour les habitants ; chaque année, le Parc national et la . Mairie d'Hyères effectue une campagne d'éradication autour du village.