Puffin cendré

Sites :

  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Oiseaux (Faune)

Type :

  • Sur la terre

Le puffin cendré vit en colonies de plusieurs centaines d’individus sur les îlots rocheux et les falaises côtières, où les mers sont tempérées.

Le puffin cendré (Calonectris diomedea) est un oiseau relativement grand qui mesure de 45 à 55 cm de long pour environ un mètre d’envergure et qui pèse entre 700 et 800g. Les parties supérieures et la calotte sont gris foncé et les parties inférieures sont blanches. Son bec est jaune clair. Silencieux en haute mer, il est en revanche très bruyant sur les îles où il niche, surtout lorsque les nuits sont très noires. Il lance des cris rauques et puissants qui révèlent la présence du lieu de nidification, ou qui indique le changement de partenaire sur le nid pendant l’incubation. Ce cri est souvent comparé à un gémissement ou à des lamentations horribles et gutturales. Les phrases sont modulées de manières variables. En vol, il effectue de longs planés en rasant la surface de l’eau en alternant avec quelques battements élastiques, les ailes en « cloches ». Son vol est moins rapide que celui des autres puffins, avec des battements plus lents et peu fréquents. Grégaire, ils sont souvent observés dormant en grandes bandes, posés sur l’eau. Les groupes sont tellement denses qu’ils ont parfois été pris pour des îles.Il niche sur les îles de Méditerranée et de l’Atlantique, hiverne au large de l’Amérique jusqu’à l’Uruguay au Sud, et pénètre dans l’Océan Indien. Ceux qui nichaient en Méditerranée montent vers le golfe de Gascogne pour se nourrir. L’arrivée du puffin cendré sur les sites de nidification à lieu en mars mais la ponte ne démarre pas avant fin mai début juin. Le puffin niche en colonies. Le nid se trouve dans une grotte, sous les hautes falaises côtières, ou dans des fentes rocheuses, parfois un peu à l’intérieur des terres, sur les îles. Le nid est construit avec de petits morceaux d’algues, des branchettes, des tiges et des plantes aquatiques. La femelle dépose, entre mai et juin, un seul œuf blanc mât, de forme pointue ou légèrement aplatie et l’incubation dure environ 54 jours. Elle est assurée par le couple. Dans certains nids on a constaté la présence de plusieurs poussins appartenant à plusieurs couples différents. Les jeunes prennent leur envol au bout de 14 semaines environ et abandonnent définitivement le nid en octobre, quelquefois plus tard. Pour se nourrir, principalement de très petits mollusques, de céphalopodes, d’œufs de poissons et de matières végétales, il frôle du bec la surface de l’eau, et occasionnellement ils plongent en se jetant d’une faible hauteur, pas plus de 4 ou 5 mètres. http://www.puffin-hyeres.org

Espèce protégée au niveau européen (Directive Oiseaux 79/409/CEE-Annexe I).

Voir aussi