Lavande des îles d’Hyères

Sites :

  • Autre
  • Hyères
  • Le Levant
  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Autres plantes à fleurs (Flore)

Type :

  • Sur la terre

La lavande des îles appartient à la famille des Labiées, tout comme le thym, le romarin et la sarriette, espèces utiles d’un point de vue condimentaire et médicinale.

La lavande des îles (Lavandula stoechas) est un sous-arbrisseau aromatique gris-vert à tiges un peu velues qui atteint 60 cm voire 1 m. Les feuilles persistantes et étroites sont roulées sur les bords. Les petites fleurs sont pourpre-noirâtre, au sommet de l’épi s’épanouissent de grandes bractées en toupet. La floraison dure d’avril à juin.Elle se développe sur les terrains siliceux (acides) dans le maquis bas et les lieux très caillouteux. Elle est largement répandue dans le bassin méditerranéen. Elle tire son nom de sa présence spontanée sur les îles d’Hyères. Les Grecs les désignaient sous le nom « d’îles Stoechades » ce qui veut dire les îles alignées.Le premier à parler de cette lavande fut le médecin et naturaliste grec Discoride au 1er siècle après J-C. Elle était alors employée en décoction pour soulager les affections de poitrine et entrait dans la composition de médicaments. Elle était aussi utilisée pour aromatiser le vin et préparer une farine médicinale (selon Pline l’Ancien).