Hibou petit-duc

Sites :

  • Autre
  • Hyères
  • Le Levant
  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Oiseaux (Faune)

Type :

  • Sur la terre

Le hibou petit-duc est un des plus petits rapaces nocturnes.

Le hibou petit-duc (Otus scops) est fréquent sur les îles et dans les forêts provençales. Très reconnaissable par son chant nocturne flûté et répété toutes les 2 à 3 secondes. A la saison des amours, les couples chantent en duo et s’échangent de longues séries de « Kjiou ». C’est un oiseau sociable qui vit dans les arbres des vergers, parcs et jardins à proximité de l’homme ou dans des boisements clairs de feuillus en milieu semi-ouvert. La partie supérieure de son corps est grise plus ou moins roussâtre, finement striées de noir : ceci lui permet de se confondre avec l’écorce de l’arbre sur lequel il est perché. Son bec est noir bleuté. Le juvénile ressemble à l’adulte en plus clair, avec des oreilles plus courtes. La migration de retour se fait vers avril après celle des hirondelles. Lorsqu’il se sent observé, le petit-duc se colle immédiatement contre l’écorce de l’arbre et se fond littéralement dans le décor. La femelle pond à la mi-mai. Le nid se trouve souvent dans le tronc d’un vieil arbre, pas trop près du sol. Elle dépose 3 à 6 œufs ronds, blancs et mats. L’incubation dure de 24 à 25 jours et semble être assurée par la femelle seule. Le mâle la nourrit pendant ce temps. Les petits sont nourris jusqu’à leur envol à l’âge de 21 jours. (lézards, petits rongeurs, insectes….)