Goéland leucophée

Sites :

  • Autre
  • Hyères
  • Le Levant
  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Oiseaux (Faune)

Type :

  • Sur la terre

Le goéland leucophée est souvent appelé "gabian" sur les côtes provençales.

Le goéland leucophée (Larus cachinans) niche en colonies sur les falaises côtières et les îles rocheuses du littoral méditerranéen, et à l’intérieur des terres, jusqu’aux centres urbains.Il plane à la manière d’un rapace. Pour confectionner son nid, il dispose en forme de cuvette un assemblage d’herbes, brindilles, algues et débris divers. La femelle pond de mars à avril 2 à 3 œufs. L’incubation dure 25 jours. Peu après l’éclosion, les poussins picorent instinctivement la tâche rouge du bec des parents afin de provoquer la régurgitation des aliments dans le gosier. Les poussins volent au bout de 42 à 48 jours. Bien qu’atteignant rapidement une taille comparable à celle des adultes, les jeunes conservent leur plumage tacheté de poussin jusqu’à leur maturité qui intervient lors de leur quatrième année. Durant la période de reproduction, les goélands leucophée peuvent être très agressifs : si un promeneur s’approche trop près du nid, il est survolé en cercle avec des forts cris d’alerte et peut être attaqué par des coups de becs s’il ne rebrousse pas chemin. Le goéland leucophée se nourrit de poissons, pille les couvées et les nichées de tadornes, de sternes, de pétrels. L’alimentation de cette espèce opportuniste s’est modifiée pour profiter de certains travers de la société occidentale. Il trouve de la nourriture à foison sur les décharges et dans les rejets de bateaux de pêche industrielle. Cette espèce avait quasiment disparue au début du 20ème siècle. La population connaît depuis quelques décennies une progression spectaculaire, au point d’être parfois considérée comme une espèce envahissante.

Galerie Goéland2