Marcel Arland sous le charme de Port-Cros

Site :

  • Port-Cros

Thème :

  • Personnages

Écrivain de talent, il fut séduit à l'instar de ses pairs par la beauté de l'île de Port-Cros.

Né le 5 Juillet 1899 à Varennes-sur-Amance, Marcel Arland est un scénariste, essayiste, romancier et critique littéraire français qui a prématurément perdu ses deux parents. Cet événement tragique va le marquer à vie et il vivra dans une atmosphère mélancolique et de deuil.

Toute sa vie durant, il recherchera alors l’absolue sincérité et cela transparaîtra dans ses œuvres. Ami d’André Malraux, de qui il se distingue cependant par son tempérament, il fustige à l'instar de Jules Supervielle le surréalisme et revendique une littérature qui accorde une grande place à l’éthique et qui se veut une pure expression du soi.

« Pas de bruit ; devant nous tout se consumait doucement… »

Amoureux et serviteur de la littérature, il reçut en 1929 le prix Goncourt grâce à  son roman l’Ordre. En 1939, Marcel Arland, séduit par l’île de Port-Cros grâce à tout le bien qu’on en dit dans son cercle littéraire, y passa l’été en compagnie des Paulhan et des Schlumberger.

Invité par ses pairs à intégrer l’académie française, il y fît son entrée en 1968. Cela ne l’empêchera pas, pour autant, à l’instar de grands écrivains de son temps, de retourner sur  l’île de Port-Cros qui était pour lui à la fois un cadre idyllique pour se ressourcer et une véritable source d’inspiration. Il y a même passé son voyage de noces avec la belle Janine. Ils séjournèrent d'abord à la Vigie, puis s’installèrent plus prosaïquement dans le village.

Aujourd’hui encore, on peut retrouver des récits sur  Port-Cros dans son œuvre, Proche du Silence ou encore « Je vous écris » dans laquelle Marcel Arland rend un vibrant hommage à l'île comme le montre le passage ci-après :

« Pas de bruit ; devant nous, tout se consumait doucement, dans une paix lucide. Il faisait bon, à chaque instant, en chaque chose, même en cette mante religieuse qui nous épiait entre les aiguilles d’un jeune mélèze