Jean Francis Auburtin et les Trois baigneuses

Site :

  • Porquerolles

Thème :

  • Personnages

Épris de nature, solitaire, Jean Francis raconte dans ses œuvres des émotions, la beauté et la grandeur de la nature.

Jean Francis Auburtin est un peintre français né le 2 décembre 1866 dans le 10e arrondissement de Paris. Fils ainé d’une famille de quatre enfants, il rentre à l’école alsacienne de Paris en 1875.

Dans sa jeunesse, il s’initie à la peinture chez Louis Théodore Devilly, ce qui lui permet d’être admis à l’École des beaux arts de Paris. Mais il quittera celle-ci sans se présenter au concours du prix de Rome qui permettait aux jeunes artistes d’obtenir une bourse pour aller se perfectionner en Italie.

En 1897, Auburtin, après un long voyage de noces à travers l’Italie, rentre en France et se consacre à l’étude de la flore et de la faune sous-marine aux aquariums de Banyuls et de Roscoff où il réalisa de nombreux croquis qui lui permettront de peindre  le Fond de la mer en 1898. Il s'agit, en effet, d'un grand décor destiné à l’amphithéâtre de Zoologie de la Sorbonne.

Peu de temps après, le peintre s’installe sur les îles d’or et séjourne pendant une longue période sur l’île de Porquerolles où il a réalisé plusieurs tableaux. Stabilité, idéal, sérénité et beauté sont les termes qui caractérisent les œuvres de ce peintre amoureux de la nature dont le but n’est pas seulement de la représenter mais d’en percevoir toute la grandeur, toute la pérennité et de toute la beauté.

Au nombre des œuvres réalisées par Jean Francis Auburtin à Porquerolles, nous avons les Rochers découpés, tableau peint à l’aquarelle et à l’encre de chine et les Trois baigneuses, fin de journée à Porquerolles qui représente trois jeunes filles nues sur la plage.