Emile Jahandiez

Sites :

  • Le Levant
  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Personnages

Emile Jahandiez (1876-1938), un botaniste autodidacte devenu la référence en matière de flore méditerranéenne. *

Originaire de Normandie où il naît le 7 mars 1876 à Mortagne (Orne), Emile Jahandiez s'établit en 1901 avec son frère Albert dans le Var, à Carqueiranne, au lieu-dit du Pont-des-Salettes, où il crée vers 1903 un jardin d'acclimatation, connu de tous les spécialistes européens, constamment enrichi de ses collectes en Afrique du Nord, Canaries et Espagne, et où dominent les plantes succulentes.Après la première guerre mondiale, il fut contraint de transformer ce magnifique jardin botanique en une exploitation horticole spécialisée dans la culture des plantes succulentes, cactées et d'une cinquantaine d'espèces de mimosées.
Parallèlement, Emile Jahandiez multiplie les herborisations dans le Var, et peu après son installation dans ce département, il entreprend, avec Abel Albert, la rédaction du Catalogue des plantes qui croissent naturellement dans le département du Var. Publié en 1908, cet ouvrage, qui inventorie 2234 taxons, demeure la référence pour la connaissance botanique de ce département.En décembre 1909, il fait partie des membres fondateurs de la Société d’Histoire naturelle de Toulon (actuellement Société de Sciences naturelles et d’Archéologie de Toulon et du Var), dont il sera le premier Secrétaire puis le Président.Durant ses 37 passées en terre varoise, il réalise de très nombreuses herborisations sur les îles d'Or ce qui fait dire à R. Salgues "les quelques sept (cents) hectares de Port-Cros sont certainement le point de France le mieux étudié sous les trois aspects géologique, floristique et faunistique".
En 1929, il publie « Les Iles d’Hyères. Monographie des îles d'Or », première synthèse sur l'histoire et le milieu naturel de l'archipel hyérois qui met en exergue son originalité et son intérêt biologique. Nul ne doute que ce travail participa à la lente mais nécessaire maturation vers la création du Parc national de Port-Cros, une trentaine d'années plus tard.

* Cet article s'inspire de l’article  « Emile Jahandiez (1876-1938) et la découverte naturaliste des îles d'Hyères (Var, France) » Frédéric MÉDAIL, Annie ABOUCAYA, Henri MICHAUD.