Claude Balyne

Site :

  • Port-Cros

Thème :

  • Personnages

Écologiste avant l'heure, Claude Balyne a contribué avec son épouse au rayonnement de l'île de Port-Cros.

Claude Balyne de son vrai nom Jean Picard est un poète et sous-préfet à Orange. À l’automne 1918, alors qu’il souffrait de tuberculose, Claude Balyne qui était aussi notaire, tombe sous le charme de l’île de Port-Cros et décide de s’y installer pour profiter de son air pur et de son charme unique. Il convainc sa femme de l'y rejoindre.

Arrivée à Port-Cros, celle-ci tombe amoureux de la beauté de l’île. En femme intelligente et cultivée, il décide d’y développer une activité touristique en ouvrant l’Auberge Pascal encore connue sous le nom de l’Hôtellerie Provençale.

En 1929, Claude Balyne publie l’île fée. Port-Cros en Méditerranée, œuvre dans laquelle il évoque la beauté de l’île.

Le coupe décide également d’œuvrer à la préservation de l’île et contribue à son inscription en 1930 parmi les sites naturels à caractère artistique.

L’Auberge du couple connait un tel succès qu’il attire à Port-Cros de nombreux artistes, écrivains et personnalités célèbres qui comme Claude Balyne et sa femme ont un intérêt pour l’écologie et respectent le paysage de l’île.

On y voit alors défiler Jules Supervielle et sa famille, les filles de Valéry et Malraux, les Renaud-Barrault et même le célèbre romancier américain Robert Penn Warren, pour ne citer que ceux-là.

Le couple a donc joué un grand rôle dans le rayonnement de Port-Cros même si celui qui a le plus marqué l’île et en a définitivement fait la destination favorite des écrivains et des artistiques les plus doués de leur époque est Jean Paulhan, alors patron de la Nouvelle Revue Française.