André Malraux et la création du Parc national de Port-Cros

Site :

  • Port-Cros

Thème :

  • Personnages

Né le 3 novembre 1901 à Paris, André Malraux ou Georges André Malraux à l’état civil, est un homme politique et un écrivain féru d’aventures et de culture.

Sa soif d’aventures et ses convictions personnelles le pousseront dans les années 1920 à participer à la guerre d’Indochine en tant que journaliste anticolonialiste. Militant confirmé et fidèle à ses valeurs de patriote inconditionnel, il a rejoint la résistance en 1944 et s’est battu pour la libération de France.

Homme politique et ami de la culture

Outre son statut d’homme engagé et de militant antifasciste, on retiendra surtout d’André Malraux, son amour pour la culture. Nommé Ministre de la Culture de 1959 à 1969 par le Général De Gaule, Malraux a œuvré pour le rayonnement et la promotion de la culture française dans le monde.

Amoureux des lettres et de beaux arts, il est également l’auteur de plusieurs œuvres littéraires dont le célèbre roman « La condition humaine » qui lui a valu le prix Goncourt en 1933.

Par ailleurs, Comme tout écrivain, Malraux avait souvent besoin de calme et de sérénité pour nourrir et mûrir son inspiration et c’est sur l’île de Port-Cros où il a séjourné plusieurs fois pendant la période de l’entre-deux-guerres qu’il a retrouvé ce qu’il cherchait.

De la Nouvelle Revue Française à la création du Parc national de Port-Cros

Durant les années 1920 – 1930, autour de l’éditeur Gaston Gallimard, les grands écrivains de la Nouvelle Revue Française ont découvert et chéri ce lieu paradisiaque qu'est l'île de Port-Cros. À l’invitation de Jean Paulhan, Jules Supervielle, André Gide, Marcel Jouhandeau, Henri Michaux, Saint-John Perse, Jacques Audiberti..., séjourneront régulièrement à Port-Cros. Parmi ces écrivains se trouvait André Malraux. Devenu ministre, il sera à l’origine de la création du Parc National en 1963.