Structure démographique d'Armeria arenaria (Pers.) Schult. (Plumbaginaceae), une espèce bio-indicatrice de l'état de conser¬vation de la flore littorale des Maures (Var, France).

2010

Site :

  • Autre

Thème :

  • Flore terrestre (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

Mots-clés: Plumbaginaceae; Armeria arenaria; Conservation; Disturbance  [résumé d'article publié dans Candollea 64:245-256].

Armeria arenaria est une espère rare du littoral de Provence siliceuse, présente au sein d'une communauté végétale dite halo résistante. Dans les sites protégés, les habitats d'Armeria arenaria se trouvent dans une zone à forte fréquentation touristique, où des sentiers ont été aménagés. Notre étude traite de l'écologie et de la viabilité d'Armeria arenaria localisée sur les sites protégés du cap Lardier et du cap Taillat (Var, France). Elle s'est appuyée sur une cartographie exhaustive des dèmes d'Armeria arenaria et sur un bilan de la structure démographique de chaque dème (sous-population).

Les résultats montrent que la viabilité des dèmes d'Armeria arenaria dépend de la présence d'un sol fin et de l'ampleur du piétinement. Ce dernier engendre une érosion de l'habitat et une forte mortalité, même si le maintien d'individus de grande taille reste possible. La structure démographique a, de ce point de vue, une valeur bio-indicatrice de l'état de conservation de la flore du littoral vis-à vis du piétinement humain. Les relevés floristiques présentent des espèces rudérales dans la communauté végétale associée à Armeria arenaria, ce qui témoigne de la perturbation de cette zone littorale.

Informations

Premier auteur
YOUSSEF S., BAUMEL A., MÉDAIL F
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
2
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2010 - 24: 227-228