Statut du mérou brun (Epinephelus marginatus) dans le Parc National de Port-Cros (France, Méditerranée): état 2008 et évolution en 15 ans

2010

Site :

  • Port-Cros

Thème :

  • Faune marine (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

L’île de Port-Cros accueille une population de mérou brun Epinephelus marginatus qui a beaucoup évolué depuis la création du Parc national en 1963.

Cette population est recensée en plongée scaphandre et en apnée tous les 3 ans à la même période de l’année depuis 1993. Le nombre total de mérous, évalué à 565 individus en octobre2008, a augmenté de 19,5 % en 3 ans (2005-2008) et a été multiplié par 6,6 en 15 ans. Autour de l’îlot de la Gabinière, qui est le site le plus densément peuplé (47,4 % de l’ensemble en 2008), le nombre de mérous a été multiplié par 8 en 15 ans. Le classement des individus selon leur taille en trois catégories de statut sexuel montre que le nombre de femelles a augmenté en 15 ans plus fortement (x 10) que celui des mâles (x 6) et des immatures(x 3,6).

La profondeur moyenne de rencontre des individus était de 17,3 m en 2008 et a peu varié depuis 15 ans. Les petits fonds, de -1 à -16 m, étaient fréquentés par toutes les classes de taille, de 15 cm à 120 cm et abritaient la moitié du stock total (52 %). La biomasse dépassait 3,8 tonnes en 2008. Elle a considérablement augmenté depuis 15ans mais reste depuis 15 ans largement concentrée (85,5 %) sur les sites les plus abrupts (I. Gabinière, Croix, Vaisseau). L’évolution remarquable en 2008 est que des grands mérous commencent à coloniser les habitats favorables du reste du Parc.

Informations

Premier auteur
HARMELIN, J.G.; RUITTON, S.; GEM
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
13
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2010 - 24:147-159