Recensement des échouages de cétacés sur les côtes françaises de Méditerranée. Années 2005-2009

2011

Sites :

  • Le Levant
  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Faune marine (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

Mots-clés: Méditerranée française, cétacés, échouage.

Les échouages de mammifères marins font l’objet d’un suivi sur les côtes françaises depuis 1972 par le Réseau National d’Échouages, coordonné en Méditerranée par le Groupe d’Etude des Cétacés de Méditerranée (GECEM). Le présent rapport fait le point sur les échouages de la période 2005-2009. 422 individus de 8 espèces différentes ont été trouvés échoués au cours de la période, avec une diversité spécifique moyenne de 6 espèces par an. Un pic de mortalité, essentiellement dû à une épidémie de morbillivirose sur le Dauphin bleu-et-blanc, est enregistré en 2007 2008.

Outre les pertes dues à l’épidémie de morbillivirose, elle-même probablement sous-tendue par une fragilité immunitaire liée à l’intoxication chronique par les métaux lourds et les résidus de biocides, les causes de mortalité identifiées ont été des captures dans des filets maillants dérivant (dauphin bleu-et-blanc, mais aussi cachalot), des chaluts (dauphin bleu-et-blanc), des filets calés (grand dauphin), des collisions avec des navires (cachalot, rorqual commun). Le nombre relativement élevé d’échouages de Ziphius cavirostris est préoccupant.

Le matériel recueilli à la faveur des autopsies des mammifères marins échoués a donné lieu à de multiples analyses: régime alimentaire, analyses génétiques, recherches virologiques, bactériologiques et anatomo-pathologiques, analyses de polluants, dont les premiers résultats sont présentés ici.

Informations

Premier auteur
DHERMAIN, Frank; DUPRAZ, Franck; DUPONT, Laurent; et al.
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
21
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2011 - 25:121-141