Recensement de la population de Goéland leucophée (Larus michahellis) des îles d’Hyères

2011

Sites :

  • Hyères
  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Faune terrestre (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

Le Goéland leucophée -Larus michahellis- a connu une augmentation considérable de ses effectifs au cours du 20ème siècle.

Toutefois les précédents recensements effectués sur les îles d’Hyères ont montré une dynamique générale à la baisse des effectifs nicheurs (entre 1982 et 2006). Pour mieux comprendre l’évolution et l’impact des goélands, un recensement a été effectué sur les îles d’Hyères en 2010. La densité de goélands selon la superficie effective de nidification et le nombre de colonies de puffins occupés par ces derniers ont également été analysés.

Ce recensement a permis de comptabiliser 2064 couples nicheurs dont les principaux effectifs sont situés sur les îles de Porquerolles, du Levant et de Port-Cros. Il a également permis de confirmer la dynamique négative de cette population, ce phénomène allant en s’accélérant (-45% depuis 2006). La densité moyenne de couples nicheurs observée en 2010 est aussi en baisse mais de manière moindre suite à la diminution de la superficie de nidification effective (35,0 couples par ha).

Plusieurs hypothèses ont été envisagées pour expliquer la chute des effectifs (baisse de la disponibilité des déchets, épisode de botulisme) mais les études ne sont pas suffisantes pour la déterminer. La poursuite de l’étude de la dynamique de cette espèce, ayant un rôle majeur sur les écosystèmes insulaires, sera nécessaire.

Informations

Premier auteur
BERGER, Gérald; BONNAUD, Elsa; LEGRAND, Jérôme; et al.
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
19
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2011 - 25:61-79