Plus grand, plus ambitieux...le nouveau parc national voit le jour

Du 29 juillet au 30 avril

Le premier juillet 2016, un arrêté du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur faisait le constat nouveau périmètre du parc national de Port-Cros   y intégrant les communes signataires de la Charte de développement du parc national de Port-Cros : Hyères-les-Palmiers, La Croix-Valmer, La Garde, Le Pradet et Ramatuelle.

Le Parc national de Port-Cros s'étend désormais sur 11 191 ha multipliant ainsi par plus de 6,7 fois sa surface terrestre. Jusqu'ici, seuls 350 habitants permanents étaient dénombrés sur les îles cœurs de parc national. Il accueille à présent près de 99 000 habitants soit près de 300 fois plus.
Ce nouveau périmètre est l'aboutissement d'un long travail de concertation  entre le parc national de Port-Cros, les élus, les services de l'Etat et les acteurs socio-économiques locaux. Ce travail est formalisé par une charte de territoire. L'objectif étant de concilier le développement économique et touristique avec la préservation de la biodiversité des milieux naturels terrestres et marins, de l'identité culturelle et patrimoniale du territoire soit in fine, de préserver et accroître la qualité de vie des habitants actuels et futurs des îles et du littoral.


Le parc national travaille à l'élaboration du premier programme triennal d'actions avec les communes. Les équipes ont rencontré les communes une première fois, pour identifier les projets sur lesquels elles souhaitaient s'associer. D'autres rencontres seront programmées afin de préciser et mettre en place les actions retenues pour les trois prochaines années.

La recherche du subventionnement des projets communs, conduite par le parc national continue de porter ses fruits. Les actions en faveur de la pêche seront financées, le président de la région Provence Alpes Côtes d'Azur ayant indiqué lors de sa visite au parc national de Port-Cros que les projets FEAMP fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche) sont retenus.