Monitoring methods for Posidonia oceanica seagrass meadows in Provence and the French Riviera

2007

Site :

  • Autre

Thème :

  • Flore marine (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

L'herbier à Posidonia oceanica est l'un des écosystèmes majeurs du littoral de la Méditerranée, en raison de son importance écologique et de son rôle dans les équilibres sédimentaires littoraux.

Par ailleurs, c'est un "point chaud" pour la diversité spécifique. Les herbiers à P. oceanica sont très sensibles aux perturbations humaines (e.g. aménagement littoral, pollution, turbidité, ancrage, etc.) et leur régression concerne une grande partie de la Méditerranée. Les objectifs de la surveillance des herbiers à P. oceanica sur le littoral de la Provence et de la Côte d'Azur sont (i) de mettre en évidence d'éventuelles nouvelles régressions et (ii) d'évaluer, au moyen d'un indicateur biologique, l'efficacité de la politique régionale (e.g. la mise en service de stations de traitement des eaux, la réduction de la pollution apportée par les bassins versants et les fleuves, la création d'Aires Marines Protégées et l'interdiction des endigages et de la création de nou-veaux ports).

Les outils de surveillance se situent à trois échelles: (i) l'échelle de l'écosystème (photographies aériennes, recouvrement, transects permanents), (ii) l'échelle de l'herbier (e.g. photographies de Posidonia devant des balises mises en place à la limite de l'herbier, densité des faisceaux, carrés permanents) et (iii) l'échelle du faisceau (e.g. rapport entre rhizomes plagiotropes et orthotropes, déchaussement des rhizomes, lépidochronologie, épibiontes des feuilles, biométrie des feuilles). Un certain nombre de programmes de surveillance sont basés sur ces outils, ou sur une partie d'entre eux. Le "Réseau de Surveillance Posidonies" (RSP) est le plus important ; il a été mis en place en 1984 et concerne 33 sites. Entre 1984 et 1999, le pourcentage de sites où P. oceanica a été en expansion est passé de 21 à 42%. Ce résultat est cohérent avec l'accroissement du pourcentage des eaux usées traitées dans des stations d'épuration, qui est passé de 10% au début des années 1980s à près de 100% aujourd'hui.

Informations

Premier auteur
BOUDOURESQUE, Charles F.; BERNARD,Guillaume; BONHOMME,Patrick; et al.
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
22
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2007 - 22: 17-38