Mapping shipping noise in the Pelagos Sanctuary (French part) through acoustic modelling to assess potential impacts on marine mammals

2015

Sites :

  • Autre
  • Mer

Thème :

  • Faune marine (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

Mots clés : bruit sous-marin, impact acoustique, cétacés, modélisation acoustique, Sanctuaire Pelagos

Le bruit sous-marin d’origine anthropique est reconnu comme une source de stress pour les cétacés. Cependant un manque de connaissances fondamentales entrave les efforts réalisés pour évaluer et gérer les impacts acoustiques à l’échelle du Sanctuaire Pelagos. Le présent travail vise à caractériser le bruit généré par le trafic maritime dans la partie française du Sanctuaire, puis à évaluer les impacts potentiels sur les populations de cétacés. Pour ce faire nous avons employé des techniques de modélisation de propagation sonore afin de produire des cartographies de bruit. Le modèle de propagation sonore fournit des estimations des niveaux de bruit dans l’ensemble de l’aire d’étude avec une résolution de 0,5 km. Les données d’entrée incluent des variables environnementales (température de l’eau, salinité, bathymétrie et nature du fond), une gamme de fréquences, ainsi que les positions des sources sonores dans l’aire d’étude (provenant du système de traçage des routes des navires nommé AIS, Automatic Identification System). Le flux temps-réel de données AIS alimente le système cartographique temps-réel qui a été développé (www.oceannoisemap.com), tandis que les données historiques ont été utilisées pour évaluer la distribution du bruit lors de l’été 2012 (période test). Dans l’ensemble de l’aire d’étude, les estimations des niveaux de bruit moyens varient entre 80 et 126 dB re 1μPa (rms). Les zones maritimes situées entre le continent et le nord-ouest de la Corse, ainsi qu’au nord-est de la Corse sont caractérisées par des niveaux de bruit moyens plus élevés que le reste de l’aire d’étude. Dans ces zones, les niveaux estimés excédaient 100 dB 95 % du temps, 110 dB 50 % du temps, et 120 dB 5 % du temps. Les niveaux instantanés atteignaient plus de 140 dB re 1μPa (rms). Sur la base des seuils connus d’apparition d’effets négatifs, ces résultats montrent que les niveaux de bruit estimés étaient suffisants pour engendrer un dérangement comportemental des cétacés. L’information obtenue lors de ce projet représente une première évaluation à grande échelle des niveaux de bruit dans le Sanctuaire Pelagos et peut être utilisée dans le cadre de sa politique de gestion.

Informations

Premier auteur
MAGLIO, Alessio ;SOARES, Cristiano ; Medjer BOUZIDI, Medjer ; et al.
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
19
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros National Park
Référence
2015 - 29:167-185