Être conseiller scientifique : qui, comment, pourquoi ? L’exemple du Parc national de Port-Cros (Provence, Méditerranée)

2015

Sites :

  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Sciences humaines

Type :

  • Article

Mots clés : conseil scientifique, gouvernance, Parc national de Port-Cros, France, Provence, Méditerranée

Malgré leur importance, peu d’études existent encore sur le rôle et le fonctionnement des Conseils scientifiques (CS). En s’intéressant à l’engagement des conseillers du CS du Parc national de Port-Cros (PNPC), nous montrons que l’entrée de nouveaux membres se fait par cooptation d’habitus similaire selon les besoins d‘expertise, une vision partagée du CS et de sa façon de fonctionner. L’implication et la participation des membres sont très variables selon l’éloignement géographique, la thématique et les liens émotionnels au territoire et ses enjeux. Les membres du Bureau du CS sont les membres les plus impliqués et le style de gouvernance du président oscille entre consultation et coopération. Les avis sont conditionnés par le contexte, ils intègrent les critères socio-environnementaux du Parc national. Concernant les motivations des membres, ils s’engagent souvent dans l’expertise à la fois pour protéger un territoire d’exception et aussi pour s’en rapprocher à l’image d’un véritable « militant du territoire ». Au final, l’exemple du CS du PNPC montre que le lien fort entre chercheurs et gestionnaires permet un réel dialogue à l’interface recherche-gestion où l’interdisciplinarité est omniprésente.

Informations

Premier auteur
DELCLAUX, Julie ; BESNARD, Aurélien ; MATHEVET, Raphaël
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
6
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros National Park
Référence
2015 - 29:249-254