Estimation robuste par acoustique passive de l’intervalle-Inter-Pulse des clics de Physeter macrocephalus: méthode et application sur le Parc national de Port-Cros

2014

Sites :

  • Autre
  • Hyères
  • Le Levant
  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Faune marine (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

Le cachalot (Physeter macrocephalus) émet des clics de quelques millisecondes composés d'une séquence de pulses. L'intervalle de temps entre ces pulses (IPI) dépend entre autres paramètres de la taille de l'animal. L'IPI est dans l'état de l'art estimé manuellement par moyenne d'auto-corrélation de clics, ou par leur cepstre moyen.

Coûteuses en temps, ces méthodes sont faussées par l’orientation du cachalot par rapport à l’hydrophone et donc imprécises, et sont peu fiables pour discriminer les individus. Nous proposons un algorithme (BIVIP) plus rapide et robuste à l’orientation de l’animal et à des émissions concomitantes de plusieurs cachalots.

Les relations allométriques de la bibliographie permettent alors d’estimer la taille de chaque cachalot détecté, même en cas d’enregistrements simultanés de plusieurs individus. BIVIP est validé sur le corpus que nous avons enregistré dans le nord-ouest du Sanctuaire Pelagos, autour des îles d’or du Parc national de Port-Cros durant le programme de recherche Pelagos DECAV 2009-2012.

Nous montrons un gain significatif des contacts par acoustique comparativement au transect visuel (facteur 4 environ), ainsi qu’une faisabilité à 86 % de la détermination par acoustique de la taille. Nous concluons sur une discussion de la composition de la population observée.

Informations

Premier auteur
ABEILLE, Régis; DOH, Yann; GIRAUDET, Pascale; et al.
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
14
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2014 - 28:23-35