Deux décennies d’amélioration des techniques de recherche et de contrôle du Chlorobionte invasif Caulerpa taxifolia (Vahl) C. Agardh dans les eaux du Parc national de Port-Cros (Méditerranée, France)

2013

Sites :

  • Autre
  • Porquerolles
  • Port-Cros

Thème :

  • Flore marine (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

Mots-clés: espèce invasive, Caulerpa taxifolia, contrôle des espèces introduites, confinement, Port-Cros.

Une souche invasive de Caulerpa taxifolia a été introduite en Méditerranée de façon accidentelle en 1984. En application du principe de précaution, le Parc national de Port-Cros a tout de suite affiché l’objectif de maintenir les fonds marins dont il a la gestion, et pour lesquels il est garant de la biodiversité, exempts de cette Caulerpale. La première mission de recherche de ce Chlorobionte invasif dans les fonds marins de l’île de Port-Cros date de 1992, sa première découverte suivie d’une éradication de 1994.

L’action du Parc national s’est ensuite étendue en 2004 aux fonds marins autour de Porquerolles où la colonisation par l’algue était importante. Depuis 1992, les stratégies de prospection annuelle, les mesures de prévention, de contrôle et de lutte ont été engagées et adaptées aux situations rencontrées. A Port-Cros, les boutures et colonies de C. taxifolia découvertes au cours des prospections annuelles  sont soigneusement éradiquées dès leurs premiers stades de développement. Les eaux du Parc restent ainsi exemptes de C. taxifolia et sous contrôle, comme à Porquerolles dans les zones retenues pour demeurer hors colonisation.

Les concertations effectuées après chacune des missions entre les plongeurs du Parc, les centres et clubs de plongée partenaires et les scientifiques accompagnant la démarche de l’Etablissement permettent d’améliorer notre perception de la dynamique d’invasion de l’espèce et d’adapter avec une grande réactivité nos méthodes de repérage et d’éradication. Des situations récentes, décrites dans cet article, nous donnent l’occasion de proposer un recadrage et un renforcement des procédures. L’expérience de terrain, régulièrement enrichie par les situations rencontrées au fil des années, confère au Parc national un statut de zone privilégiée et de référence internationale dans la gestion et la mise en oeuvre de stratégies de contrôle d’espèces introduites invasives.

Informations

Premier auteur
BARCELO, Alain; COTTALORDA, Jean-Michel; PEIRACHE, Marion; et al.
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
14
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2013 - 27:437-450