Confirmation et description d’une espèce de graptolite dans l’île de Porquerolles (Var, France)

2012

Site :

  • Porquerolles

Thème :

  • Faune marine (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

En 1938, Schoeller décrivit la faune à graptolites des Maures découverte dans le massif des Maurettes, derrière la chapelle de Notre Dame du Fenouillet. 

Cette faune fut réétudiée en 1970 par Gueirard et al. qui présentèrent des photos de certains de ces fossiles. En 1979, Olives-Baños retrouva ces mêmes terrains siluriens du massif des Maurettes sur l’île de Porquerolles (au Cap des Mèdes) mais sans indiquer de gisements de graptolites. En 1993, dans son guide du promeneur de Porquerolles, Geney mentionna la présence des graptolites dans les carrières près de la pointe de Maoufat. Puis, en 2004, dans son étude structurale de l’île, Bellot reprit les conclusions d’Olives-Baños mais sans signaler la présence des fameux graptolites qui sont contenus dans les alternances de schistes noirs et de quartzites anthracites. Verbalement en 2010, quelques géologues ayant travaillé sur Porquerolles, confirmèrent la présence de ces fossiles sans, toutefois, être en mesure d’indiquer des affleurements précis, ni d’en fournir des photos ou des descriptions.

Informations

Premier auteur
BOIVIN, Simon; LAVILLE, Pierre; SOUGY, Jean
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
3
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2012 - 26:239-241