Assessing the impact of diving in coralligenous communities: the usefulness of demographic studies of red gorgonian populations

2010

Site :

  • Autre

Thème :

  • Faune marine (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

Évolution de l'impact de la plongée dans le coralligène: l'utilité des études démographiques des populations de Paramuricea clavata.

Les communautés coralligènes sont considérées comme de vraies “hot spots” de la biodiversité méditerranéenne. Ces communautés se trouvent aujourd’hui menacées par divers impacts d’origine anthropique. Malgré la protection des aires marines protégées (MPAs), ces communautés subissent les impacts du changement global. Les gestionnaires de ces espaces sont demandeurs de protocoles de suivi de la biodiversité coralligène capables de déceler ces impacts. Comme il parait impossible de faire des suivis de la biodiversité dans son ensemble, il faut avoir recours à des espèces indicatrices. L’examen critique des caractéristiques que doivent réunir de telles espèces indicatrices pour que le suivi soit significatif et faisable nous a amené vers le choix d’espèces clonales, à forte densité de population, bio-ingénieurs, de grande taille, de port érigé avec des colonies isolées. L’examen sommaire des grands groupes taxonomiques présents dans le coralligène nous a conduits aux gorgonaires comme le meilleur groupe.

L’effort que l’on épargne avec le suivi d’une seule espèce peut être investi dans l’acquisition des paramètres démographiques (fécondité ou recrutement, croissance et survie) des populations de cette espèce. L’acquisition de ces données structurées en classes de taille va permettre la modélisation de l’évolution future des populations et celle de sa réponse aux impacts divers, et ainsi l’orientation des mesures de gestion. Pour montrer l’intérêt de ce type d’approche, nous présentons trois cas d’étude démographique de la gorgone rouge (Paramuricea clavata) dans des MPAs soumises respectivement à un épisode de mortalité massive (été 1999, Port-Cros) et à la pression récurrente des plongeurs (Iles Medes, Cap de Creus). Au final, en combinant ces données, nous simulons en même temps l’effet de la mortalité massive et l’impact des plongeurs sur l’évolution des populations de gorgone rouge.

Les résultats montrent que la fréquentation des sites par les plongeurs a des effets notables sur la survie de ces populations. Cependant, ces effets sont beaucoup plus faibles que ceux des anomalies thermiques associées au réchauffement global. Les populations suivies à Port-Cros ont perdu plus du 60 % de la biomasse après l’événement de mortalité de 1999 et aucune récupération n’a été observée après 8 ans sur les placettes suivies. Ces résultats suggèrent un avenir incertain pour les populations de gorgones rouges de Port-Cros accessibles aux plongeurs. Les données démographiques acquises ont permis le développement de modèles de viabilité de populations (PVA) qui permettent la simulation des effets potentiels des perturbations, ainsi que l’effet d’une régulation de la visite des plongeurs. Ces cas d’étude démontrent l’utilité des suivis à long terme de placettes permanentes et de la modélisation. Malgré l’utilité de cette approche, il faut souligner que les gorgones ne sont pas présentes dans toutes les communautés coralligènes, et qu’il faudra trouver d’autres indicateurs, un choix qui sera difficile.

Informations

Premier auteur
LINARES, C.; ZABALA, M.; GARRABOU, J.; et al.
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
24
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2010 - 24:161-184