Analyse écologique des populations d’Armeria arenaria, espèce végétale bio-indicatrice du piétinement de la flore littorale des Maures (Var, France)

2009

Site :

  • Cap Lardier

Thème :

  • Flore terrestre (Sciences de la vie)

Type :

  • Article

Armeria arenaria est une espère rare du littoral de Provence siliceuse, présente au sein d’une communauté végétale halorésistante très localisée. Dans les sites protégés, l’habitat d’A. arenaria se situe dans une zone de grande fréquentation touristique soumise à des piétinements importants.

Notre étude traite de l’écologie et de la viabilité de populations d’A. arenaria localisées sur les sites du Conservatoire du littoral des Caps Lardier et Taillat (Var). Notre démarche s’appuie sur un ensemble de relevés floristiques et mésologiques en présence ou en absence d’A. arenaria, et un bilan de la structure démographique de chaque dème. Les résultats montrent que la viabilité des dèmes d’A. arenaria dépend de la présence d’un sol fin et du piétinement. Ce dernier engendre une érosion de l’habitat et une forte mortalité, même si le maintien d’individus de grande taille est possible. La structure démographique a, de ce point de vue, une valeur bio-indicatrice de l’état de perturbation du littoral. A l’échelle de la station, les relevés confirment que les espèces associées à A. arenaria entrent dans un groupe plutôt halorésistant, mais l’apparition d’espèces rudérales et de xénophytes indique des perturbations croissantes subies par cette communauté végétale.

Informations

Premier auteur
YOUSSEF, S.; BAUMEL, A.; MEDAIL, F.
Éditeur
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages
13
Nom de la revue
Scientific Reports of Port-Cros national Park
Référence
2009 - 23:107-119