Caulerpa taxifolia

Site :

  • Mer

Thème :

  • Algues (Flore)

Type :

  • Sous la mer

Algue verte d’origine australienne, introduite accidentellement dans les années 80 par l’aquarium de Monaco.

La souche aquariologique Caulerpa taxifolia est très résistante. Elle survit jusqu'à 3 mois dans des eaux à 10 °C, alors que la souche tropicale ne peut survivre en dessous de 20 °C.

L'intensité lumineuse nécessaire à son développement est très faible, mais plus elle est importante, plus son développement est rapide. Sa capacité à vivre avec peu de lumière lui permet de subsister jusqu'à 100 m de profondeur et d'envahir des herbiers denses, tels que les herbiers à posidonie.

Elle s'adapte aussi aux variations de salinité et à des milieux pauvres en éléments nutritifs ou pollués.

La Mer Méditerranée est donc un milieu idéal pour son développement, cela explique en partie sa présence persistante dans cette région. Le fait qu'elle n'ait pas d'herbivore la consommant est une autre raison de sa persistance. Sa toxicité empêche les animaux brouteurs (oursins par exemple) de la consommer.

La prolifération rapide s'explique par le mode de reproduction de cette espèce : le bouturage se fait à partir de fragments de feuilles ou de tiges, littéralement "clonés" pour donner naissance à de nouvelles plantes. Transportée par les chaluts ou les ancres de bateaux de plaisance, très nombreux dans cette zone, l'algue envahit peu à peu la Méditerranée.

Dans les eaux de Port-Cros, des mesures d’éradication manuelle ont été prises rapidement et un suivi annuel est effectué dans les zones traitées. Pour l’instant, l’algue n’est pas réapparue.