La réserve intégrale de l'îlot de Bagaud

Au cœur du Parc national de Port-Cros, l’île de Bagaud est classée Réserve Intégrale, avec deux autres îlots de Port-Cros (Gabinière et Rascas), par décret du 09 Mai 2007. Colonisé par les rats noirs et les « griffes de sorcières », l'îlot fait l'objet d'un vaste programme scientifique, associant gestion et recherche. Bagaud offre un champ d'étude privilégié sur les espèces végétales et animales invasives. Sa restauration écologique est une opération pilote en Méditerranée. Conduite sur 10 ans, elle a commencé en 2011.

L'îlot constitue un atelier pour différents programmes scientifiques de pointe qui suivront ce processus de restauration écologique : ils serviront de points de repères aux opérations de ce type à venir en Méditerranée.

Bagaud constitue le site pilote pour l'étude du changement global car l'îlot étant protégé des impacts anthropiques directs (aménagement, fréquentation humaine, espèces introduites, prélèvements, etc.), il est possible d'y étudier les impacts humains indirects (pollution atmosphérique, changement climatique, etc.).

Vidéo

Le projet de restauration a été élaboré par le Parc national de Port-Cros et son partenaire scientifique, l'Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale (IMBE) de l'université d'Aix-Marseille.

Galerie photos